Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tribune 22/12/2014 à 12h26

Mathieu Cavada | journaliste-reporter à I>Télé

Tribune

Je ne vais pas m’étendre ici sur les messages, les insultes et les menaces à peine voilées de l’ultra-droite. Après tout, c’est Twitter, cet endroit magique peuplé de trolls, c’est la règle du jeu. Eux, au moins, défendent une idéologie qu’ils assument et qui leur ressemble.

Making of

Suite à la décision d’I>télé de se séparer d’Eric Zemmour, et de ne pas diffuser l’entretien où la chaîne lui avait demandé de s’expliquer sur ses propos tenus dans El Corriere de la Serra, beaucoup ont crié à une atteinte caractérisée à la liberté d’expression. Dans cette tribune qu’il nous adresse, Mathieu Cavada, journaliste-reporter à I>Télé, prend le contrepied. Il nous a bien précisé qu’il ne parlait qu’en son nom, et pas en celui de la rédaction d’I>Télé.

Xavier de La Porte

Madame Morano, Monsieur Ciotti, mais aussi Messieurs Mélenchon et Cohn-Bendit et d’autres, votre soutien, en revanche m’a étonné.

Rappelons les propos d’Eric Zemmour, tels qu’apparemment ils ont été prononcés :

EZ : « Cette situation d’un peuple dans le peuple, des musulmans dans le peuple français, nous conduira au chaos et à la guerre civile »

Question : « Mais vous ne pensez pas que ce soit irréaliste de penser qu’on prend des millions de personnes, on les met dans des avions… »

EZ : « Ou dans des bateaux… »

Question : « Pour les chasser ? »

EZ : « Je sais, c’est irréaliste mais l’Histoire est parfois surprenante… »

Par la suite, Eric Zemmour a la chance de pouvoir clarifier sa position, chez RTL :

« - Vous ne souhaitez pas, vous ne demandez pas le départ des musulmans et des maghrébins de notre pays ?

“- De toute façon, je ne souhaite ni ne demande rien du tout. Il y a des citoyens français, on ne va pas faire partir des citoyens français.”

Eric Zemmour, en promotion de son livre à Toulouse, le 18 novembre 2014 (Lancelot Frédéric/Sipa)

On va passer sur le fait que, depuis bien des années, Eric Zemmour est tout à fait capable de souhaiter bien des choses, qu’elles soient interdites ou pas. Aimerait-il voir tous les musulmans expulsés de France ? Il est incapable d’y répondre, si ce n’est de souligner que ce n’est réalisable.

Je vous propose maintenant un petit jeu. Juste pour voir. Remplaçons le mot “musulmans” par le mot “juifs”.

EZ : - “Cette situation d’un peuple dans le peuple, des Juifs dans le peuple français, nous conduira au chaos et à la guerre civile ”

Question : “Mais vous ne pensez pas que ce soit irréaliste de penser qu’on prend des millions de juifs, on les met dans des avions…”

EZ : “Ou dans des bateaux…”

Question : “Pour les chasser ?”

EZ : “Je sais, c’est irréaliste mais l’Histoire est parfois surprenante…”

Vous trouvez ça acceptable ? Moi non plus.

A partir de là, énoncez clairement votre pensée. Soit vous estimez qu’un musulman vaut un juif, qui vaut un chrétien qui vaut un athée etc. Bref, qu’on ne fait pas de différences. Et vous acceptez qu’un homme soit payé, employé par une bonne partie des médias français pour défendre ses idées. Celles qui consistent à ne pas condamner l’expulsion des musulmans, ou des juifs, de France, mais simplement remarquer que ce n’est pas possible.

Soit vous dites clairement qu’il y a une hiérarchie. Et qu’on peut se permettre avec un musulman ce qu’on ne peut pas se permettre avec un juif, ou un bon Français bien chrétien. Dans ce cas, la twittosphère vous offre plein de perspectives : Egalité et Réconciliation, Réinfosphère, fdesouche et autres assument ces positions avec une franchise et une intégrité admirables.

La liberté d’expression a toujours eu des limites, vous le savez.

Dans le cas inverse, on pourrait imaginer bien des choses intéressantes : “Faut-il assassiner les militants d’extrême droite ?”, avec un militant anarchiste en débatteur. “Les chauves doivent-ils être castrés ?”, “L’Etat islamique et la décapitation : pour ou contre ?”, avec un bourreau comme invité. C’est la liberté d’expression, après tout, pas grave s’il appelle à tuer des civils, et puis en plus il a un contradicteur...

Nous sommes donc d’accord, on ne peut pas tout dire. La question est de savoir ou l’on place le curseur.

Il n’est pas question ici de PS ou d’UMP, ce n’est pas ce genre de bataille. Bien sûr qu’il faut un espace médiatique pour la pensée conservatrice et les idées de droite. Mais envisager froidement l’expulsion forcée, ce qui au passage est le sens premier du mot “déportation”, de millions de musulmans n’est pas une idée de droite. Eric Zemmour est brillant, mais sa pensée a évolué, il a franchi un cap. Ses idées ne vous représentent plus.

A tous ceux qui hurlent à la censure, je dirai deux choses. Une : vu l’exposition médiatique dont il a bénéficié, et dont il devrait en partie continuer à profiter… on a déjà vu par le passé des persécutions plus intenses. D’autant plus que personne n’a dit qu’on ne reverrait pas Eric Zemmour sur I>Télé. La chaîne a simplement décidé d’arrêter de l’employer en tant que chroniqueur, ça ne signifie pas tout à fait qu’il ne sera plus invité, mais cette fois sans être payé. Deux : C’est quoi, exactement, la prochaine étape de la liberté d’expression ? La liberté de dire qu’il faut expulser tous les musulmans ? Qu’il n’en faut plus un seul en France ? Que la rafle du Vel d’Hiv est un bon précédent ? S’il vous plaît, ne faites pas d’Eric Zemmour un martyr, encore moins votre martyr.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :