Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Plusieurs milliers de personnes ont défilé vendredi dans les rues d'Alger pour dénoncer la dernière une du journal satirique, représentant le prophète Mahomet. Des heurts ont éclaté entre la police et des manifestants.

Fait rare en Algérie, une manifestation a rassemblé plusieurs milliers de personnes, vendredi 16 janvier, dans le centre d’Alger. Les manifestants, qui entendaient dénoncer la dernière une de "Charlie Hebdo" – où le prophète est représenté –, ont défilé en brandissant des pancartes "Je suis Mahomet".

Le cortège est parti de la mosquée El Mouamine de Belouizdad (ex-Belcourt), après la prière du vendredi. Des manifestants "ont scandé des slogans à la gloire du prophète et des frères Kouachi qualifiés de 'martyrs'", rapporte "El Watan". Le quotidien algérien ajoute que "des slogans en faveur de l’instauration d’un État islamique" ont été scandés par des manifestants.

>> Vidéo : "À 'El Watan', nous ne voulons pas froisser nos lecteurs musulmans"

"Un appel à manifester avait été lancé par plusieurs partis politiques islamistes et par plusieurs imams", explique notre correspondante à Alger, Leïla Beratto.

En fin de manifestation, des heurts ont éclaté avec les forces de l'ordre, visées par des jets de pierre. Une agence de la compagnie Air Algérie et un hôtel ont été pris pour cible.

Des rassemblements ont également eu lieu à Oran, Blida et Annaba.

Si en Occident, représenter et caricaturer le prophète s'inscrit dans la droite ligne de la liberté d'expression, cela est vécu comme une offense, ou comme un blasphème, dans le monde musulman.

D'autres manifestations hostiles à la représentation du prophète par "Charlie Hebdo" ont eu lieu à Nouakchott (Mauritanie), Dakar (Sénégal) ou encore Bamako (Mali).

Première publication : 16/01/2015

Algérie : Marche Je suis Mohamed !!! Alger a l'instant

Tag(s) : #Afrique

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :