Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

par RFI

C’est par un hommage appuyé à Nelson Mandela que le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, a débuté son discours d’ouverture du sommet UE-Afrique.REUTERS/Yves Herman

Le quatrième sommet Union européenne-Afrique s'est ouvert ce mercredi 2 avril à Bruxelles. Il réunit une quarantaine de chefs d’Etat et de gouvernement africains ainsi que leurs homologues européens. Quelque 80 dirigeants européens et africains sont ainsi réunis pour réfléchir à une croissance partagée entre les deux partenaires avec, au centre de leur préoccupation, l’humain.

Avec notre envoyé spécial à Bruxelles, Frédéric Garat

C’est par un hommage appuyé à Nelson Mandela que le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, a débuté son discours d’ouverture en formant des vœux pour que la vision de paix et de justice de l’ex-président sud-africain inspire ce sommet et ses participants.

Un sommet placé sous le signe de la paix avec une réunion spécifique sur la situation en RCA mais aussi un sommet placé sous le thème de la prospérité pour tous. Une prospérité qui éloignera le bruit des armes, comme l'a dit Nkosazana Dlamini-Zuma, présidente de la Commission de l’Union africaine.

Pour cela, il faut que cette prospérité bénéficie à chacun, il faut investir dans les personnes en Afrique, soutenir l’éducation et la formation professionnelle pour répondre aux besoins des investisseurs étrangers ou même africains qui ont besoin de main-d’œuvre qualifiée sur ce continent. Un continent qui continue de croître tandis que l’Europe, économiquement, elle, fait du surplace.

L’Afrique, pourtant, a toujours besoin de l’appui du Vieux continent. José Manuel Barroso a ainsi rappelé aux participants que, même en période de crise, près de la moitié des investissements étrangers en Afrique provenaient de l’Union européenne et que c’est encore l’Europe qui, à hauteur de 800 millions d’euros, va financer la Facilité de paix pour l’Afrique (APF), créée par l’Union africaine et destinée à prévenir les crises et stabiliser les pays africains en situation de post-conflit.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :